Rechercher
  • lacuisinettedelaurette

E-apéro interculturel : la cuisine à travers le monde



Mbolooooo, j'espère que tu vas bien aujourd'hui.

Aujourd'hui nous allons parler d'une Afro-Actrice qui travaille sur la thématique de la diversité culturelle et qui est une amoureuse de la cuisine comme moi : Sylviane Poumani Ino, CEO du Visage de la diversité.

Quand on vit loin de son pays de naissance, la diversité culturelle est une thématique qui nous concerne, mais pas que finalement. En effet, même dans nos différents pays d'origine, nous avons des cultures, des habitudes différentes. Je pense qu'il est important d'une part de comprendre ces différences et d'autre part de mettre un focus sur nos ressemblances, si nous voulons construire un meilleur monde.

Le 18 Juin, j'ai participé à un e-apéro interculturel organisé par elle sur le thème de la culture culinaire. Alors, ne me tape pas si j'ai pris plus de 4 mois pour rédiger cet article. Je pense qu'il tombe d'ailleurs au bon moment. Tu comprendras mieux par la suite.

Un e-apéro interculturel est un apéro en ligne où les participants peuvent se connecter peu importe leur lieu d’habitation et partager leur expérience, leur vécu autour d'une thématique. Le thème sur la cuisine m'a tout de suite interpellé. Durant plus de deux heures, nous avons partagé des moments enrichissants et pleins de fous rires, à la découverte du monde culinaire du Cameroun, du Brésil, de la Suisse, du Canada et bien sûr de la France. La cuisine est un art qui rassemble les gens. Tu me demandes "Pourquoi ?" L'un des participants l’a très bien résumé : « Quand tu prends plaisir à manger, tu es partiellement heureux »

Les échanges se sont structurés autour des éléments ci-dessous :

  • La place de la cuisine dans la société : moment convivial et de partage mais en Suisse (allemande), c’est un moment plus pragmatique et moins dans la convivialité , importance dans les repas d'affaires en France, un savoir-faire qui se transmet de mère en fille au Cameroun, le métier de chef au Cameroun qui n’est pas valorisé à sa juste valeur ; Les horaires de repas variables selon les pays (on mange plutôt tôt au Canada et plutôt tard au Cameroun);

  • Les types de cuisines : Au Cameroun, les femmes sont de plus en plus indépendantes et du fait du temps de préparation et cuisson des plats traditionnels, on remarque que sa place dans les ménages n’est plus la même qu’avant. Mais, de nombreux business se sont créés pour faciliter leur préparation. En France, il existe une grande variété de cuisine (traditionnelle, gastronomique, moléculaire, du monde) et depuis quelques années, l’industrie agroalimentaire a maximisé sur le créneau des plats surgelés à réchauffer au four et/ou micro-ondes. Le Brésil quant à lui reste encore très traditionnel avec une grande influence de la cuisine africaine;

  • Les lieux de cuisine : Au Cameroun, les beignetariats et les tournedos sont des lieux emblématiques qui rassemblent des personnes de différentes classes sociales. Au Brésil comme au Cameroun, on retrouve le concept de vendeurs ambulants. Il est toutefois commun dans tous ces pays de se retrouver dans des restaurants avec une notion du service qui diffère d’un pays à l’autre. Au Canada, le pourboire obligatoire; au Cameroun, pour être servi, il faut appeler le serveur tandis qu'en France c'est impoli d’appeler un serveur;

  • Les techniques de cuisine : La cuisine au feu de bois est une tradition qui perdure encore aujourd’hui au Cameroun. Le micro-onde, le four et la plaque de cuisson (gaz ou électrique) sont les trois principales techniques utiliser pour faire un repas;

  • Les ingrédients ou plats incontournables pour chacun : Les ingrédients et le plat incontournables dépendent de la sensibilité de tout un chacun mais surtout de son palet. Pour moi le plantain et la viande sont des ingrédients dont j'aurais du mal à me séparer, hahaha.

Chacun était fier de valoriser et de partager autour de la cuisine de son pays natal ou de son pays d'accueil. J'ai été agréablement surprise des ressemblances culinaires entre le Brésil et le Cameroun. On déguste par exemple dans les 2 pays du riz avec du haricot et la cuisine est aussi un moment de partage chaleureux.


J'ai passé un super bon moment qui fut très enrichissant. J'ai beaucoup apprécié le fait de pouvoir discuter avec des personnes venant d'autres pays notamment le Cameroun et le Brésil. L'e-apéro devait durer 1h30 et je crois qu'on a fait au moins 2h de discussion.

Merci Sylviane de nous avoir donné l'opportunité de pouvoir échanger ainsi. J'espère que tu organisera d'autres e-apéro interculturel car c'est vraiment un bon concept.

Entre Juillet et Août, le Visage de la Diversité a mis en place une série de podcasts qui parlent de la perception de la diversité culturelle en France . Je trouve les interventions très intéressantes. Certaines personnes ont souhaité témoigner en anonyme pour avoir plus de liberté dans leur récit. Je vous invite, si vous ne l'avez pas encore fait à suivre tous les podcasts ICI.

Aujourd'hui, Sylviane travaille sur une série de podcasts produite par le Groupe Upgrade et diffusé tous les mardis à 19h. Je vous invite à regarder le premier épisode sur Youtube ICI .

Je t'invite à la suivre sur ses différents réseaux sociaux :


LinkedIn : Le visage de la diversité

Facebook : Le visage de la diversité

Instagram : Le visage de la diversité


Quels sont les éléments de la diversité culturelle culinaire qui te marquent dans ton pays d’origine et / ou dans ton pays d’accueil ? Quel est le plat qu'on ne préparais pas chez toi et que tu as adoré lorsque tu l'as découvert chez une voisine, un ami, une tata?


Dis-nous tout en commentaire.

Bisouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus !!!


Cuisinettement vôtre !!!

J'aime les cuisines d'Afrique et toi ?

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Recettes Camerounaises